Démarrez votre projet de ville intelligente

L’engouement des municipalités pour le phénomène des villes intelligentes est bien présent et tout le monde parle principalement de l’utilisation des technologies.

Il existe de nombreux « experts » et « exemples » européens, mais malgré cette expertise, les modèles à suivre ne sont pas très adaptés à réalité québécoise. Cependant, il existe bel et bien une expertise québécoise et des exemples de succès sont déjà implantés comme la Ville de L’Ancienne-Lorette, Granby et Saint-Bruno-de-Montarville. Ces villes ont fait le choix de lancer le projet de ville intelligente avec la plateforme Voilà!

Chez PG Solutions, nous croyons que le phénomène des municipalités intelligentes commence par une prestation de services municipaux électroniques. La technologie est omniprésente dans les mains des citoyens avec des téléphones intelligents et il faut arrêter de penser à évoluer dans l’ère des technologies. Nous y sommes déjà.

La technologie est le moyen le plus rapide d’améliorer le service aux citoyens pour que ceux-ci puissent effectuer facilement leurs transactions en utilisant la force du web et du mobile. En développant la plateforme Voilà! avec la Ville de L’Ancienne-Lorette, nous avons choisi une technologie qui facilite l’utilisation et la création de contenu,  permettant ainsi une implantation rapide et facile dans les municipalités de toutes tailles, et ce à un coût très raisonnable.

De plus, ce partenariat nous permet d’établir les différentes priorités comme le compte de taxes en ligne. Cette flexibilité permet à notre équipe de répondre à un besoin grandissant des municipalités et de leurs citoyens. La flexibilité de l’équipe de développement permet  à la plateforme d’évoluer rapidement et de s’adapter aux demandes des différentes villes se joignant à la communauté intelligente, Voilà!

« Nous sommes très fiers de nous être associés à la Ville de L’Ancienne-Lorette pour les épauler dans leur positionnement de leader du concept de Ville Intelligente. L’une des forces de notre organisation est d’utiliser la puissance d’accélération de la technologie pour non seulement simplifier la relation avec les citoyens, mais également pour optimiser plusieurs processus municipaux avec nos solutions de gestion.

Nous avons de grands défis et de très belles opportunités avec toutes les villes qui se joignent à Voilà! Toutes les municipalités du Québec pourront bénéficier des idées de chacune et créer cette communauté intelligente avec la plateforme Voilà! », a déclaré la Vice-Présidente Exécutive, Natasha Villeneuve.

Au plaisir de démarrer votre projet de ville intelligente avec vous!

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec votre conseiller PG Solutions ou nous écrire au ventes@pgsolutions.com.

Succès sur toute la ligne pour les inscriptions du service de loisirs de Repentigny

Repentingy, QC le 28 avril 2016 – En 2015, la Ville de Repentigny a sélectionné la solution AccèsCité Loisirs pour la gestion de son service de loisirs afin d’améliorer tout le processus d’inscription en ligne aux différentes activités. Dès le lancement de la nouvelle plateforme, près de 65% des inscriptions ont été effectuées en ligne, ce qui dépasse les attentes de Monsieur Pierre Fortier, Directeur du service des loisirs, des sports et de la vie communautaire de la Ville de Repentigny. La solution de PG Solutions permet donc d’améliorer tous les processus du service de loisirs de la Ville en plus d’offrir de belles perspectives d’évolutions qui rendront l’expérience citoyenne encore plus conviviale. Il s’agit d’une situation gagnant-gagnant puisque le citoyen peut s’inscrire du confort de son salon et les employés de la ville peuvent se concentrer à mieux servir les citoyens qui s’inscrivent en personne.

C’est donc avec une immense fierté que le vice-président ventes et marketing de PG Solutions, monsieur Joël Villeneuve, annonce que c’est avec un franc succès que la solution AccèsCité Loisirs a su répondre au plus haut débit d’inscriptions à ce jour (136 inscriptions/minute).

L’inscription en ligne d’AccèsCité Loisirs est optimisée pour les municipalités du Québec et plusieurs d’entre-elles ont déjà fait le pas, dont Repentigny, L’Ancienne-Lorette, Kirkland et Châteauguay. « Pour les municipalités qui veulent rehausser l’accessibilité aux activités qu’elle propose et ce, en offrant une prestation de service en ligne améliorée, AccèsCité Loisirs est un moyen concret de donner un signal clair de modernité aux citoyens de leur municipalité. », a précisé monsieur Villeneuve.

Avec un processus d’inscription simple et efficace, le citoyen crée son profil et accède ainsi à un catalogue d’activités. Le livret des loisirs est dorénavant électronique, ce qui simplifie grandement la recherche puisque le citoyen peut facilement naviguer et s’inscrire aux activités qui l’intéressent. Ensuite, le citoyen ajoute les activités dans un panier et conclut la transaction avec le paiement en ligne, le tout dans une interface conviviale.

Nouveau, demande de permis en ligne à Candiac

Ville de CandiacExcellente nouvelle pour les propriétaires : la Ville de Candiac offre un tout nouveau service en ligne. Il est maintenant possible de faire une demande de permis pour divers projets (installation d’un spa, d’une clôture, d’une remise de jardin) dans le confort de votre foyer grâce à notre solution de permis en ligne.

Granby entre dans le club des Villes intelligentes

Ville de Granby

 

 

La Ville de Granby a sélectionné notre solution de permis en ligne pour cette approche excessivement innovatrice. «C’est très ambitieux, mais d’ici la fin de l’année 2016, on va être la ville au Québec la plus technologique au niveau des permis», affirme le maire Pascal Bonin.

Lors de la dernière séance du conseil municipal, les élus ont donné le feu vert au développement de nouveaux logiciels pour permettre à la Ville d’entrer dans le club des villes intelligentes. L’un de ces logiciels vise la mise en place d’un portail transactionnel pour les citoyens. Celui-ci leur permettra d’effectuer des demandes de permis d’urbanisme en ligne, de les payer et de les imprimer, à tout moment de la journée ou de la semaine. Les permis d’arrosage et de pesticides seront les premiers disponibles. Les permis de rénovation suivront.

«Le but ultime, c’est que 50% des permis soient délivrés sans que l’humain touche à quoi que ce soit», précise Pascal Bonin.

Selon lui, la Ville est «excessivement innovatrice dans son
approche». Elle a même «dû convaincre» une société de développement de logiciels, PG Solutions de Boisbriand, de travailler sur le projet, dit le maire. Aucun appel d’offres n’a été nécessaire. Pour des motifs d’intégration avec ses systèmes existants, la Loi sur les cités et villes permet à la Ville de négocier de gré à gré avec son fournisseur actuel, est-il précisé dans le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie.

Source: http://ow.ly/ZfBIg