PG Solutions désire rassurer ses clients Loisirs

Suite au dévoilement d’une faille de sécurité par les médias d’un logiciel de gestion de loisirs, nous désirons confirmer que nos solutions logicielles de gestion de loisirs, Ludik et AccèsCité Loisirs, ne possèdent pas cette faille de sécurité rapportée. Celle-ci pouvant exposer les données personnelles des citoyens et/ ou utilisateurs, tels le numéro d’assurance sociale ou encore le numéro d’assurance-maladie.

Dans l’optique de cet évènement, nos équipes ont emboité le pas et elles procèdent actuellement à une nouvelle analyse ainsi qu’à une ronde additionnelle de vérifications afin de s’assurer qu’aucune vulnérabilité n’était présente dans nos solutions. Nous désirons également renforcer que ce type de vérification ponctuelle, effectuée par des firmes externes, est une pratique courante dans notre organisation depuis plusieurs années.

Conscient de l’incertitude potentielle de la situation sur l’ensemble de vos citoyens et utilisateurs, des travaux supplémentaires seront également mis en place au cours des prochains jours afin de valider si d’autres éléments de sécurité pouvaient être ajoutés ou bonifiés. Dans l’éventualité où nous pourrions renforcir encore plus la sécurité existante, nous prendrons les dispositions nécessaires et nous vous garderons informé.

Notre entreprise réitère son engagement à protéger la vie privée et la sécurité des données personnelles des utilisateurs de toutes nos plateformes.

Pour toutes questions, veuillez contacter Vincent Douville aux coordonnées mentionnées ci-dessous.

Vincent Douville, Directeur marketing
Tél. : (418) 524-4661, poste 69250
vdouville@pgsolutions.com
www.pgsolutions.com

Téléphone intelligent : l’usage du paiement mobile en progression au Québec

En 2017, c’est 8 % des adultes québécois détenteurs de téléphones intelligents qui disent avoir utilisé leur appareil afin de payer des achats en magasin par le biais d’applications comme Apple Pay ou Android Pay – un taux qui, bien qu’il semble demeurer marginal, a toutefois doublé comparativement à 2016 : voilà l’une des statistiques révélées par le CEFRIO dans le volet Usage du téléphone intelligent de l’enquête NETendances 2017 rendu public le 27 juin.

Selon les groupes d’âge, ce sont les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans qui sont les plus nombreux (14 %) à avoir utilisé ce mode de paiement en magasin. C’est le cas également des diplômés universitaires (10 %) et des hommes (10 %).

« En magasin, les adultes québécois semblent actuellement plutôt enclins à utiliser leurs appareils mobiles pour rechercher de l’information : une pratique courante pour 47 % de ceux et celles qui en détiennent », indique Claire Bourget, directrice principale Recherche marketing au CEFRIO.

Ceux-ci y comparent ainsi les prix avec ceux des concurrents (36 %) ou encore on y recherche des compléments d’information sur un produit (34 %).

Les adultes québécois friands de leurs appareils mobiles

Six adultes québécois sur dix (62 %) détenaient un téléphone intelligent en 2017, ce qui représente une hausse de 4 % comparativement à 2016. De ceux-ci, c’est un peu plus de trois sur quatre (77 %) qui l’utilisent au moins une fois par jour afin d’accéder au Web.

D’ailleurs, la plupart des Québécois.e.s détenant un téléphone intelligent (75 %) dispose également d’un forfait de données, forfait qui, pour 57 % des propriétaires, est de 1 Go ou plus.

L’usage des réseaux sans-fil pour la connexion au Web est elle aussi le fait de la majorité : 87 % des détenteurs de téléphones intelligents ont dit avoir utilisé un réseau sans fil à l’extérieur de leur domicile en 2017, une croissance de 9 % comparativement à 2016.

De façon générale, les adultes québécois détenant un téléphone intelligent jugent que leur utilisation d’Internet sur leur appareil n’a pas changé au cours des six derniers mois. Néanmoins, c’est près d’un sur cinq (19 %) qui admet que son utilisation a augmenté en 2017.

Téléphones intelligents : un marché arrivé à maturité?

Si certains usages sont légèrement en hausse, le marché des appareils mobiles, lui, semble avoir atteint une certaine maturité. Parmi les adultes québécois, très peu (10 %) ont l’intention d’acheter un téléphone intelligent au cours des douze prochains mois.

« Il s’agit ici, dans la plupart des cas, d’achats effectués pour remplacer des appareils pour des modèles plus récents, plutôt que de nouveaux utilisateurs : 70 % des adultes québécois ayant l’intention d’acheter dans les prochains mois sont déjà détenteurs de téléphones intelligents. À l’inverse, dans le cas de tablettes, ce sont surtout de nouveaux acquéreurs (60 %) qui composent la majorité des adultes québécois ayant l’intention d’en acheter une (5 %) », poursuit Claire Bourget.

Une plus faible proportion de Québécois.e.s (2 %) a l’intention d’adopter la montre intelligente.

Par ailleurs, on remarque que le taux d’adoption de la tablette électronique et de la montre intelligente est demeuré stable en 2017, atteignant respectivement 52 % et 4 % des adultes québécois. On peut également observer que les détenteurs de téléphones intelligents sont significativement plus nombreux à détenir également une tablette électronique (62 %) ou une montre intelligente (6 %).

Découvrez l’ensemble des données et analyses, graphiques, tableaux et notes méthodologiques : http://cefr.io/v8n9

Transmission de soumissions par voie électronique maintenant possible

L’ensemble des organismes assujettis à la Loi sur les contrats des organismes publics pourra offrir, dorénavant, la possibilité aux soumissionnaires de transmettre leur soumission par voie électronique pour les appels d’offres publiés dans le système électronique d’appel d’offres (SEAO).

Le projet pilote concernant la soumission transmise par voie électronique, qui s’est terminé le 8 juin dernier, a permis d’apporter les derniers ajustements pour offrir une solution simple avec des standards élevés afin de protéger la confidentialité lors de la transmission des soumissions par voie électronique.

Bien que les organismes publics puissent accepter la soumission transmise par voie électronique, l’implantation se fera de façon graduelle. Dans un premier temps, seuls les appels d’offres basés sur le prix uniquement offriront la possibilité de soumissionner par voie électronique dans le SEAO. Par contre, si une garantie de soumission est exigée dans les documents d’appel d’offres, l’organisme public pourra utiliser la soumission transmise par voie électronique seulement si cette garantie est sous forme de cautionnement ou de lettre de garantie irrévocable. Des travaux sont en cours pour les autres modes de sollicitation et de garantie de soumission.

Les organismes pourront également contacter le service à la clientèle du SEAO, au 1 866 669‑7326, pour toute question ou pour obtenir le soutien nécessaire relativement aux aspects techniques et opérationnels de la transmission de la soumission par voie électronique.

Source :

Direction de la reddition de comptes et du soutien à l’encadrement des contrats publics

La Ville de L’Ancienne-Lorette lauréate d’un OCTAS!

La Ville de L’Ancienne-Lorette lauréate d’un OCTAS!
La Ville de L’Ancienne-Lorette lauréate d’un OCTAS!

C’est avec grande fierté que la Ville de L’Ancienne-Lorette a reçu un prix OCTAS pour le Dossier Citoyen Voilà! dans la catégorie « Ville et organisme parapublic (500 employés et moins) » lors de la Grande soirée des OCTAS, tenue le 13 juin dernier à Montréal.

Présenté par le Réseau ACTION TI, cet événement couronne chaque année les projets qui se distinguent par leur utilisation exceptionnellement créative et novatrice des technologies de l’information (TI) et du numérique. Un total de 14 prix ont été remis lors de ces 32e OCTAS, dont 11 ont été attribués par des jurys composés de spécialistes de pointe en TI. Les prix du Français dans les TI et Jeunesse dans les TI ont été décernés par des jurys spéciaux, alors que le prix Coup de coeur a été sélectionné par vote populaire.

Le Dossier Citoyen est né de l’idée du maire Loranger de créer un portail personnalisé et intégré qui simplifie la vie du citoyen en lui permettant un accès rapide, facile et sécurisé à plusieurs services de la Ville, réunis en un seul endroit : calendrier personnalisé, activités de loisirs, compte de taxes, demandes et plus! Lancé en primeur au Québec à l’automne 2016 et réalisé en partenariat avec l’entreprise PG Solutions, le Dossier Citoyen Voilà! est maintenant implanté dans plus de 60 municipalités.

À propos des OCTAS

Organisé chaque année depuis 1987 par le Réseau ACTION TI, le Concours des OCTAS est une occasion unique de reconnaître l’excellence dans le domaine des TI au Québec. Depuis ses débuts, ce sont près de 3 300 projets qui ont été déposés, plus de 500 organisations qui ont remporté un trophée OCTAS et près de 26 000 personnes qui ont assisté à son gala. Chaque année, ce sont 60 experts en affaires ou en TI qui agissent bénévolement à titre de jurés.

Villes intelligentes : Métabetchouan-Lac-à-la-Croix en mode numérique

Depuis deux semaines, Métabetchouan-Lac-à-la-Croix met à la disposition de ses citoyens sa toute première application mobile. Voilà permet aux gens de signaler tout problème mineur comme les graffitis et les nids-de-poule sur le territoire.

Un texte de Mélissa Paradis

Il ne suffit que d’une photo et de quelques clics pour soumettre une requête à la Municipalité. Loana Gimaïel en a fait l’essai pour aviser la Ville que le lampadaire qui se situe devant sa maison était défectueux.

« Je n’aurais pas voulu déranger quelqu’un au téléphone pour ça, explique-t-elle. Je trouvais ça plus pratique et moins dérangeant pour celle qui prend le téléphone. » Par ailleurs, tous les secteurs identifiés sont géolocalisés.

Une camionnette circule sur une route asphaltée qui a été réparée.

Les employés de la Municipalité se rendent là où les bris ont été signalés pour les réparer. Photo : Radio-Canada/Mélissa Paradis

Vers d’autres services

Plus tard, la Municipalité veut élargir son offre. Les citoyens pourront, par exemple, demander des permis ou s’inscrire à une activité offerte par la Ville.

« En passant par Voilà, ça veut dire que les gens n’ont pas besoin de se déplacer à la Ville », explique le maire André Fortin.

On est tous occupés : les jeunes familles sont occupées, la population active est occupée, les personnes âgées sont occupées. Il faut s’adapter à ça.

André Fortin, maire de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, une vingtaine de petites municipalités ont recours à une telle application. Mais, les villes les plus populeuses, à l’exception de Dolbeau-Mistassini, tardent à prendre ce virage.

« En fait, c’est un service qui est offert sur base de licence annuelle selon la population, explique le porte-parole d’Optania (anciennement Ellipse Synergie) et membre du regroupement Saguenay Ville intelligente, Jean Duplain. C’est sûr que pour une petite municipalité qui n’a pas de services informatiques, développer de telles applications, ce serait assez difficile », ajoute-t-il.

Une rue remplie d'eau

Les citoyens de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix peuvent signaler chaque bris dans la route grâce à l’application Voilà. Photo : Radio-Canada/Mélissa Paradis

Saguenay, ville intelligente?

Saguenay vient tout juste de déposer sa candidature au Défi des villes intelligentes, un concours d’Infrastructure Canada. La Municipalité espère ainsi remporter 10 millions de dollars qui lui permettraient de développer divers outils technologiques pour répondre aux besoins des citoyens.

« Dans le numérique, dans la ville intelligente, pour les six prochaines années, c’est un marché de croissance annuelle de 25 % , croit Jean Duplain. Il faut participer à ça sinon, ça va se développer ailleurs. »

En décembre, le gouvernement du Québec annonçait son intention de lancer un appel de projets pour permettre aux villes de prendre le virage numérique.

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1098011/metabetchouan-lac-croix-mode-numerique-villes-intelligentes

Sainte-Julie offre un nouveau service – les comptes de taxes désormais accessibles en ligne

La Ville de Sainte-Julie offre aux propriétaires un tout nouveau service en ligne. Dès maintenant, ces derniers peuvent s’inscrire au compte de taxes en ligne, un outil qui leur permet de consulter leur compte de taxes de façon électronique et de choisir la méthode d’envoi de leurs prochains comptes.

Pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur le site Internet de la Ville et de cliquer sur l’onglet « Services aux citoyens ». En sélectionnant le volet « Compte de taxes en ligne », le citoyen sera invité à créer son dossier d’usager. Pour ce faire, il doit avoir en main son compte de taxes « papier » 2018 indiquant le numéro de matricule, le numéro de compte et le montant du premier versement. Ces renseignements sont requis pour ajouter une propriété dans le système.

Une fois que le dossier aura été créé, les citoyens pourront :

  • consulter leur compte de taxes 2018 en ligne en tout temps de même que tous les prochains comptes de taxes lorsqu’ils seront disponibles;
  • choisir la méthode d’envoi des prochains comptes de taxes (réception d’un courriel indiquant que le document est maintenant disponible sur la plateforme ou encore maintien de l’envoi en version papier);
  • avoir accès aux comptes de taxes des années précédentes (à compter de 2019).

La Ville encourage les citoyens à s’inscrire à ce service et à sélectionner l’option indiquant qu’ils ne souhaitent plus recevoir le compte de taxes en version papier, car cela aura une incidence positive sur l’environnement et leur facilitera la vie en leur donnant accès à leur compte de taxes en tout temps. De plus, cette nouveauté s’inscrit dans la volonté de la Ville d’offrir à ses citoyens des services accessibles au moment qui leur convient. En effet, en plus d’être présente sur les réseaux sociaux, la Ville de Sainte-Julie communique avec ses citoyens par courriel et message texte régulièrement, en plus de leur permettre de remplir certaines demandes de permis en ligne.

Source: http://www.rimq.qc.ca/article/municipal/categorie/Technologie/71/698535/B-Nouveau-service-les-comptes-de-taxes-desormais-accessibles-en-ligne.html

Et si c’était votre dernier compte de taxes papier…

Saviez-vous qu’avec la plateforme Voilà! votre municipalité peut offrir le compte de taxes en ligne?

Développé en partenariat avec la Ville de L’Ancienne-Lorette, le Portail Citoyen Voilà! permet aux citoyens de consulter et de recevoir électroniquement leur compte de taxes municipales, envoyez des nouvelles personnalisées et par secteur tout en affichant un calendrier dynamique relié à la réalité du citoyen. Pour votre citoyen, il leur suffira simplement de se créer un profil sur la plateforme Voilà!

Ce nouveau service numérique, simple et pratique, permettra une meilleure rentabilisation du temps passé à préparer l’envoi des comptes de taxes en plus d’être une action écologique. Ce virage simplifiera le processus en :

  • Éliminant l’impression des comptes de taxes;
  • Éliminant la mise sous enveloppe et l’achat de papeterie;
  • Éliminant l’envoi postal et en économisant sur les frais de poste.

De plus, en travaillant en continu avec notre partenaire sur l’optimisation du compte de taxes en ligne, cette solution est conçue pour répondre à votre réalité et à celle de vos citoyens. Avec l’utilisation du web, l’expérience utilisateur est continuellement améliorée afin d’atteindre un haut niveau de satisfaction, et ce, pour les citoyens et votre administration.

En 2018, débutez avec l’implantation de la plateforme Voilà! et lancez vos envois relatifs aux comptes de taxes en ligne.

Dès 2019, au moment de générer les comptes de taxes, votre logiciel de gestion financière imprimera les comptes des citoyens non inscrits et sauvegardera les comptes de taxes en ligne directement dans le Dossier Citoyen Voilà! Le citoyen pourra ainsi consulter et conserver un historique de tous ses comptes de taxes en ligne.

Pour plus d’informations ou pour avoir un aperçu des fonctionnalités, n’hésitez pas à nous contacter!

Serez-vous prêt dans 18 mois?

Suite à l’annonce du Ministre de la Sécurité publique, les municipalités doivent obligatoirement se doter d’un plan de mesure d’urgence afin de faire face à de futurs désastres naturels.

Tel que mentionné par ce dernier, les deux tiers des municipalités ne possèdent malheureusement pas encore de plan d’action. N’est-ce pas alarmant?

En tant qu’acteur important de la sécurité civile dans le monde municipal du Québec, nous proposons un modèle de plan d’urgence intégré à notre solution qui vous servira de guide. Celui-ci a été élaboré à partir de données du Ministère. Au fil des années, nous avons travaillé à établir l’ensemble des meilleures pratiques avec plus de 30 clients. Le fruit de ce travail nous a permis de créer des outils reconnus et essentiels aux situations d’urgence, tels que le bottin des ressources et contacts.

En incluant une solution logicielle solide et éprouvée à votre stratégie de mesure d’urgence, vous pourrez facilement :

  • Accédez à un bottin des ressources et contacts en temps réel
  • Planifiez rapidement votre plan d’action
  • Préparez vos personnes-ressources et vos actifs
  • Coordonnez en temps réel l’intervention
  • Analysez le plan d’intervention suite à l’incident

Notre solution de Sécurité civile vous permettra d’établir une stratégie d’intervention selon les plus hautes normes de sécurité, et ce tout en respectant le délai de 18 mois exigé par le gouvernement du Québec. Notre équipe d’expert est disponible en tout temps pour lancer votre plan d’urgence et ainsi assurer la sécurité de vos citoyens.

N’oubliez pas que le Ministère offrira un soutien financier de plus de 20 M$ pour aider les municipalités dans l’élaboration de leur plan de sécurité civile.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter notre conseiller, Éric Remy, au ventes@pgsolutions.com.

L’équipe des logiciels Première ligne

Granby – Les permis de transformation disponibles en ligne!

Pour faire votre demande de permis de transformation dès maintenant, cliquez sur ce lien avec la plateforme Voilà! Permis.

La Ville de Granby informe la population qu’elle peut désormais faire ses demandes de permis de transformation en ligne par le biais du site Internet de la Ville de Granby.

Alors que les premières étapes du projet de permis en ligne ont eu lieu en 2017 avec les permis d’arrosage et de réparation, cette nouvelle phase touche les permis de transformation. On entend par travaux de transformation :

  • Transformation d’un balcon ou d’une galerie en solarium non habitable, non isolé et non chauffé ;
  • Aménagement d’un sous-sol complet ou partiel ;
  • Ajout de fenêtre ou de porte ;
  • Changement de fenêtres ou de portes lorsque les dimensions sont différentes de celles déjà en place ;
  • Modification des divisions intérieures des pièces existantes ;
  • Construction d’un nouveau patio ;
  • Réparation et modification d’un escalier extérieur ou d’un balcon, d’un patio, d’une galerie.

    Précisons toutefois que seuls le paiement et la demande peuvent se faire en ligne puisque, contrairement aux autres types de permis, ceux-ci feront l’objet d’un traitement et d’une analyse par un membre du personnel de la Division permis et inspections avant la délivrance du permis.

Courez la chance de remporter un iPad

Du 1er avril au 30 novembre 2018, les citoyennes et citoyens qui feront une demande de permis en ligne, acceptée par la Ville, courront la chance de remporter un iPad. Pour ce faire, ils n’ont qu’à cliquer ici. Le projet de règlement du concours est également disponible sur le site.

Source

Voilà! se refait une beauté!

En collaboration avec la Ville de L’Ancienne-Lorette et des milliers de citoyens à travers le Québec, l’interface web de Voilà! a été complètement repensée. Après plusieurs mois de développement, notre équipe d’experts sont fiers de vous présenter un aperçu de cette nouvelle mouture.

Avant tout, nous aimerions vous présenter notre démarche de création, fortement influencée par les concepts de UX/UI.

Tout d’abord, Le UX désigne l’expérience utilisateur. Afin d’améliorer cet aspect de l’interface, notre équipe a travaillé avec l’utilisateur final (le citoyen) afin de trouver l’équilibre entre les objectifs à atteindre et ses besoins d’utilisation. Pour y arriver, nous avons procédé à une analyse rigoureuse, qui nous a permis de mieux comprendre le parcours d’utilisation le plus logique associés à leurs tâches. Cela nous a ainsi permis de créer une interface plus efficace et qui répond mieux aux besoins des citoyens.

En complément, le UI ou design de l’interface a été effectué par notre designer graphique. Sa tâche fût de concrétiser les concepts et les analyses d’abord établis par notre équipe de UX, pour finalement créer le visuel de l’interface, selon les dernières normes et tendances de l’industrie.

Le produit final de nos efforts, nous a donné la nouvelle interface Voilà! Elle est dorénavant plus facile a utilisée, et son visuel, très actuel, deviendra l’extension de marque de votre municipalité.  De plus, l’interface s’adapte à n’importe quel appareil! Découvrez-là dès maintenant sur notre site web de démo, afin d’expérimenter la majorité des services offerts à vos citoyens.

Pour plus d’information vous pouvez contacter, Vincent Douville, Directeur marketing de PG Solutions, au vdouville@pgsolutions.com. Il se fera un plaisir de vous accompagner à travers tous vos projets web.